L’île de Sao Tomé (mai 2018)

DSCN5305aDSCN5399aDSCN5692aDSCN5602aDSCN5375a

DSCN5951aDSCN5064aDSCN4874a

DSCN5950aDSCN5941aDSCN5549aDSCN5770a

DSCN5846aDSCN4818a

La capitale :

Sao Tomé est le nom de la capitale de l’île du même nom, une capitale modeste, qui somnole mais s’éveille aussi au monde moderne, elle présente encore de beaux témoignages de son époque coloniale portugaise, et s’y balader y fut un plaisir, nous vous y convions justement. La 2ème partie vous présentera le Musée Nationale, sis dans une ancienne forteresse, et on vous présentera brièvement les deux hôtels de la chaîne portugaise Pestana.

Dans la capitale / le musée national et les  hôtels Pestana :

Dans notre premier diaporama de Sao Tomé, nous vous avons emmener en balade dans le centre ville, ici nous vous présentons le Fort Sebastiao, devenu Musée National. Nous complétons avec quelques vues de deux hôtels de la chaîne portugaise Pestana, le « Miramar » où nous avons logé, et son voisin le » Sao Tomé »

De Sao Tomé vers la côte nord-ouest :

L’île de Sao Tomé : une balade en 4×4 vers le nord et la côte ouest. De belles plages, des roças délabrées, des sourires et un bon accueil !!! Une journée : de la capitale, Sao Tomé, à notre étape du soir, l’Ecolodge Macumbli, face au coucher de soleil sur l’océan.

Départ de l’écolodge de Mucumbli vers la côte est :

Nous quittons l’écolodge de Mucumbli (côte nord-est) pour le village de Sao Joao dos Angolarès (côte est). Nous traversons le centre de l’île, pour visiter un jardin botanique et une roça. La nuitée est passée à la roça Sao Joao. Bel itinéraire, à découvrir !

En route pour Porto Alègre dans le Sud :

Nous avons fait étape à la charmante roça Sao Joao de Angolares, située sur la côte Est de Sao Tomé, et c’est de là que nous prenons la route de Porto Alegre, au sud, d’où nous prendrons un bateau à moteur pour l’île de Rolas. Sur notre route, une nature luxuriante et notamment les ruines bucoliques de la roça de Ribeira Peixe.

Les plages du Sud :

Elles ont pour noms Praia Inhamé, Praia Jalé ou encore Praia Piscina, ce sont trois des plages sauvages que l’on peut trouver au sud de l’île de Sao Tomé, à l’ouest de Porto Alegre. Un peu de piste est nécessaire pour les atteindre…

Ilheu das Rolas (« île de Rolas ») et Hôtel Pestana Equator :

L’île de Rolas (l’îlot des tourterelles en français), est située au sud de l’île de Sao Tomé, elle est petite mais très luxuriante et possédant de très beaux paysages côtiers. Nous y avons logé, au bel hôtel Pestana Equator, posé en bordure de mer et offrant un très bon confort. Une belle étape à conseiller vivement !

 

Escale au club Santana (côte est) :

Il existe des hôtels plus agréables que d’autres, certains sont de petites oasis où l’on a qu’une envie…y rester ! C’est le cas de ce bel hôtel extrêmement bien tenu et géré que ce « Club Santana » situé au nord-Est de l’île. Une série de bungalows bien aménagés, entourés d’une belle végétation et dominant une plage privée constituent le cadre de cette adresse que nous recommandons sans restriction. Nous y avons passé deux nuits en fin de notre parcours dans l’île.

 

Lisbonne

DSCN5626aDSCN5470aDSCN5445aDSCN5433a

DSCN5382aDSCN4673aDSCN5549a

Le Quartier de Belem :

Le monastère de Jeronimos :

Visite incontournable : le magnifique monastère de Jeronimos, de style manuélien très exubérant. Il est situé dans le quartier de Belem et jouxte l’église Santa Maria, dans laquelle, se trouvent les tombeaux de Vasco de Gama et celui du poète portuguais Camoens.

Le quartier du  Baixa à l’heure de l’eurovision :

De Santa Justa aux Carmes :

De l’ascenseur de Santa Justa nous accédons aux ruines de l’église des Carmes, qui fut détruite par le tremblement de terre de 1755 et non reconstruite. Un musée intéressant est installé dans l’abside.

De la place du Rossio au Barro Alto :

Le Château Saint Georges :

Situé sur les hauteurs du vieux quartier d’Alfama, le château Saint-Georges domine la ville et offre des vues panoramiques de 360° sur la ville. On accède à l’intérieur de la Citadelle pour se balader sur les remparts.

 

Croisière au départ de Naples mars 2018.

DSCN3352DSCN3495DSCN3556DSCN3713DSCN3732

Croisière :  « CroisiEurope » sur « la Belle Adriatique » au départ de Naples.

Escales : Salerne, Sicile, Calabre.

Escale à SALERNE (Campanie) :

Au cours d’une croisière au départ de Naples, le bateau fais escale en Campanie dans la ville de Salerne. Petite balade dans cette ville jusqu’à la cathédrale qui abrite une superbe crypte dans laquelle se trouve des reliques de Saint Matthieu.

Escales en SICILE :

La ville de MESSINE :

Nous y avons fait escale, et c’était pour nous une occasion de flâner dans le cœur historique. Messine a su nous surprendre, car l’escale n’était pas prévue et nous ne nous étions pas préparé à cette visite, qui fut une bonne surprise car nous nous sommes rendus compte que Messina a connu son heure de gloire, par un certain faste dans ses façades et monuments. Quelques heures, mais bien agréables…

Le volcan ETNA :

Etonnant de découvrir le volcan Etna sous son épaisse couche de neige hivernale, c’est un spectacle étonnant, quand on imagine le feu qui démange sous le sol que nous foulons… l’occasion de belles photos dans un décor inédit en Méditerranée.

La ville de TAORMINA , vedette du tourisme sicilien :

Perchée au sommet d’une falaise de 200m de hauteur, la ville de Taormina domine et les vues depuis la ville sont superbes. Une visite incontournable est le théâtre antique. Ce n’est pas pour rien que Taormina est la star du tourisme sicilien…

MILAZZO & le sanctuaire de la Vierge Noire à Tindari :

Milazzo était notre port d’arrivée en Sicile, avec pour but la visite du sanctuaire de la Vierge Noire à Tindari, mais il faut bien avouer que nous sommes tombés plus sous le charme de Milazzo, petite bourgade historique surmontée d’une citadelle qu’hélas nous n’avons pas pu visiter par manque de temps disponible.

Escale en Calabre :

La ville de TROPEA :

Tropea est considérée comme la Perle de la mer Tyrrhénienne, c’est une ville historique dont le noyau est constitué de ruelles et placettes, une petite cité agréable à découvrir. C’est sa position géographique, perchée sur les falaises, qui ont conduit les habitants à construire cette cité dominant la Méditerranée.

Retour : Naples, Procida, Caserta, croisière.

Naples

Castel Nuovo, Castel dell’Ovo & Port de Santa Lucia :

Premier diaporama de notre découverte napolitaine, nous découvrons deux des plus anciennes fortifications de la ville, toutes deux en bordure du golfe, le Castel Nuovo, construit par les français mais remanié par les espagnols, et ensuite, dominant le petit port de Santa Lucia, le Castel dell’Ovo, la plus ancienne construction de défense de la cité.

 Fort Sant’Elmo & la Chartreuse San Martino :

Ces deux monuments surplombent le coeur de Naples, tous deux sont en effet situés sur une colline, et ce lieu stratégique a été choisi pour y construire ce fort défensif dont on ne visite que les remparts,  la promenade permet de voir Naples à 360°, et ce jusqu’au Vésuve. La Chartreuse domine elle aussi le paysage, et sa visite vaut bien le détour.

Cloitre de Santa Chiara et Eglise de Gesu Nuovo :

Ces deux ensembles religieux font partie des plus belles curiosités d’art religieux à Naples, tout d’abord le cloître mais aussi l’église de Santa Chiara, un très bel ensemble et une oasis au cœur de la ville. Juste en face, l’église du Gesù Nuevo est une église baroque au décor chargé mais riche…

La galleria d’Italia, Galerie Umberto, Théâtre de San Carlo :

Voici trois belles curiosités à découvrir lors d’une visite dans l’ancienne capitale de Naples, à commencer par la belle galerie d’art « Galleria d’Italia » et ses chef-d’oeuvre de peintures d’artistes napolitains, le bâtiment à lui seul vaut aussi le détour. Nous voyons ensuite la Galleria Umberto, une galerie commerçante couverte qui fait l’orgueil de la ville. Enfin, le théâtre d’opéra San Carlo nous a fait lui aussi un appel du pied pour aller le visiter, et nous n’avons pas pu résister…

Le musée archéologique :

Un musée incontournable à Naples, des sculptures, des mosaïques,des fresques provenant des fouilles des villes Vésuviennes, de belles oeuvres à voir. Voici une petite balade dans le musée…

Le Palais Royal :

Courte visite au palais royal de Naples, ancien palais des rois de Naples et de l’Italie Méridioniale. Appartements royaux, chapelle palatine…à découvrir !

Flânerie napolitaine…déchéance, traditions et réalités :

L’image de Naples lui colle à la peau, celle d’une ville désordonnée, mal entretenue, mal gérée, laissant penser à un semi abandon, une ville livrée aux tagueurs et autres individus qui ne respectent rien, ni les édifices historiques ou religieux. Ce qui nous a frappé est quand même la saleté que dégage Naples, rien à voir avec les autres villes italiennes…triste constat. Mais aussi une ambiance qui du coup devient étonnante…

Autres curiosités…

Ont été rassemblées dans ce diaporama les dernières images de divers coins de la ville, d’autres édifices religieux, des fontaines ou des places, un métro ou des atmosphères encore et toujours… Naples, c’est Naples, et la ville ne se limite pas aux curiosités uniquement historiques…

 

Retour : Naples, Procida, Caserta, croisière.

 

Caserta

Une excursion au palais de Caserta (Caserte) :

Au départ de Naples, une vingtaine de km au nord, la ville de Caserta, que nous atteignons après une quarantaine de minutes, par train depuis la gare centrale de Naples C’est ici que Charles de Bourbon se fit construire un immense palais au 18e siècle, 1200 pièces, 34 escaliers, ceci dans un vaste parc de 120 hectares.

Retour : Naples, Procida, Caserta, croisière.

Ile de Procida

Une excursion à l’île de Procida, au large de Naples :

Un petit bijou de trouve à une quarantaine de minutes d’hydroglisseur de Naples, il s’agit de la petite île de Procida. Une jolie excursion, depuis le port d’arrivée, c’est à pied que nous parcourons les ruelles qui nous permettront d’aller jusqu’à la  Marina Corricella, après être entré brièvement dans la cité fortifiée de Terra Murata.

Retour : Naples, Procida, Caserta, croisière.

 

Cabourg, Deauville

CABOURG & DEAUVILLE, les belles normandes :

En Normandie, deux stations de villégiatures ont une renommée plus importante que d’autres, il s’agit de Cabourg et de Deauville, stations chics et chères pour un public ciblé. De belles architectures de la Belle Epoque donnent un cachet particulier à ces stations typiquement normandes.