La côte d’Opale ( juillet 2020)

 Les attraits de Boulogne-sur-Mer :

Boulogne-sur-Mer est connue pour être un port très important, port de pêche mais aussi de traffic passagers avec la Grande-Bretagne située en face. Mais Boulogne-sur-Mer possède de bien d’autres atouts, des attraits touristiques  mêmes, trop méconnus. La vieille ville en est un de ces aspects, mais nous vous en présentons d’autres…

La cité historique de Montreuil-sur-Mer :

Dans l’arrière pays de la Cote d’Opale, se trouve cette petite ville de Montreuil-sur-Mer, une ancienne ville qui garde ses témoignages d’autrefois, à commencer par les remparts dans lesquels est blottie la ville endormie…

 Rivages de Wimereux, Ambleteuse et Wissant :

Balade le long du littoral de la Côte d’Opale, et ambiances à la fois d’autrefois et d’aujourd’hui dans ces stations déjà célèbres à la Belle Epoque, aux débuts du tourisme balnéaire.

 Abbaye et Jardins de Valloires :

Sur le territoire de la localité d’Argoules, dans le département de la Somme, se trouve cette belle abbaye située à l’écart de l’urbanisation, une abbaye cistercienne, que l’on dit la mieux conservée de France. La visite ne dévoile que quelques pièces mais rien que l’église abbatiale vaut la peine, par la richesse de sa décoration. Les Jardins situés juste à côté sont assez unique par leur conception, et le tout mérite le déplacement…

Pays Basque (juin 2020)

La ville de Bayonne :

Une belle découverte de cette ville. Le Grand-Bayonne a conservé le charme et le caractère d’autrefois, maisons du 17e au 19e siècle tout à fait typiques, elles sont bien entretenues !!! Une petite promenade dans le Petit- Bayonne nous conduit au musée qui malheureusement était fermé lors de notre passage ( covid19 ).

la ville de Guéthary :

Guéthary est un village typiquement basque. Ancien port de pêche à la baleine, il reste tourné vers le Golfe de Gascogne avec son petit port, ses restaurants, ses plages et les surfeurs…

Ciboure, Saint-Jean-de-Luz :

Ciboure et SaintJean de Luz sont situées de part et d’autre de la Baie de Socoa. A Ciboure on peut y voir, entre autre,la maison natale de Maurice Ravel. A Saint Jean de Luz, on peut visiter l’église Saint Jean Baptiste où fut célébré le mariage du Roi Soleil et Marie-Thérèse d’Espagne en 1660.

Espelette, la villa Arnaga :

Espelette est une commune située dans le sud-ouest, en Nouvelle Aquitaine, connue pour ses piments !!! La villa Arnaga est la villa et jardins que fit construire Edmond Rostand dans la commune de Cambo-les-Bains au début du XXième siècle. Elle est devenue le musée E.Rostand.

La ville de Biarritz :

Biarritz, élégante ville balnéaire de la côte Basque, dans le sud-ouest de la France est une destination populaire depuis que les têtes couronnées de toute l’Europe l’ont choisie comme lieu de villégiature dans les années 1880. L’endroit est également prisé par les surfeurs.

 

 

 

Bordelais et bassin d’Arcachon (juin 2020)

BORDEAUX « 1 » : Au sud de la place du Quinconce (le « Vieux » Bordeaux) :

Première partie de notre présentation de la ville de Bordeaux visitée quelques jours après le déconfinement de cet été 2020 si particulier. On s’attardera sur la partie « vieille ville », située au sud de la place du Quinconce, ce qui correspond au Bordeaux médiéval, où se concentrent la grande majorité des monuments historiques les plus significatifs de la ville.

BORDEAUX « 2 », Au nord de la place du Quinconce (Les Chartrons Cité du Vin…) :

Après pour vous avoir proposé une petite balade dans la vieille ville de Bordeaux et le quartier situé au sud de la Place du Quinconce, cette fois c’est vers le nord de ladite place que nous vous emmenons pour une autre promenade. Les Chartrons, c’est notre destination, l’ancien quartier des négoces du vin. Et puisque nous sommes sur le thème du vin, on continuera vers la Cité du Vin, oeuvre futuriste.

Bassin d’Arcachon / La Dune du Pilat & Le Moulleau :

Le bassin d’Arcachon est une région particulière dans le paysage touristique de France, il possède une curiosité naturelle qui attire les touristes du monde entier, la Dune du Pilat, la plus haute d’Europe, qui domine un paysage fabuleux, offrant des regards sur le banc d’Arguin et l’autre côté du bassin, vers le Cap Ferret, c’est de toute beauté… A proximité, la localité du Moulleau est pittoresque et offre ses plages de sable à ses visiteurs, l’occasion d’une petite pause.

Bassin d’Arcachon / Cap Ferret & L’Herbe :

Le bassin d’Arcachon possède une sorte d’excroissance en forme de pince qui renferme la baie, c’est au fond de cette péninsule que se trouve la station de Cap Ferret, une station de villégiature tournée vers à la fois un tourisme familial mais aussi haut de gamme, possédant de belles plages et un charme incontestable. C’est le cas aussi de la bourgade de pêcheurs ostréicoles de L’Herbe, posée en bordure de mer et spécialisée dans les fruits de mer.

 

Souvenirs d’Arcachon, la ville des quatre saisons :

Arcachon est une station de villégiature connue depuis longtemps déjà, à la Belle Epoque elle était déjà l’endroit où il fallait venir, voir et être vu. Aussi n’est-il pas étonnant de découvrir une architecture qui vaut la peine d’être vue, celle de ces villas de la bourgeoisie de l’époque, c’est ce qui s’appelle « la ville d’hiver ». Coup de coeur pour cette ville et son caractère historique charmant…

La Citadelle de BLAYE :

Située sur la rive nord-est de l’estuaire de la Gironde, Blaye semblait disposée à devenir un lieu stratégique de défense de l’estuaire et de protection de Bordeaux. En toute logique, Vauban s’y intéressa et y fonda une citadelle encore bien conservée de nos jours, et encore un peu habitée. Promenade à travers l’histoire de ce site…

Cité médiévale de St Macaire & château de Cadillac :

Aux alentours de Bordeaux, en direction du sud-est, voici deux curiosités historiques d’intérêt, d’une part l’ancienne cité médiéval de St Macaire, une cité de nos jours bien endormie… et le château de Cadillac, qui a connu une histoire singulière, étrange… ancien château de la noblesse, il est devenu centre de détention pour femmes et école de redressement… un bien curieux destin !

SAINT EMILION, un Grand Cru et un village :

Dans la région du Bordelais, la localité et les vignobles de Saint Emilion occupent une place de choix, c’est une des bourgades parmi les plus connues de cette région, avant tout pour ses grands crus, mais aussi pour le caractère pittoresque de cette cité à l’histoire riche. Petite balade qui commence sous un ciel gris, mais le soleil est arrivé…

 

Las Penitas, San Juan del Sur.

LAS PENITAS, surf, plage, nature et tortues :

Las Penitas est une petite station de villégiature toute simple, sans luxe, elle accueille à la fois les baroudeurs, les amateurs de surf, et ceux qui apprécient la nature, une petite réserve protégée près des mangroves permet de voir faune et flore, ainsi qu’une nurserie de tortues.

SAN JUAN DEL SUR, sur les bords du Pacifique :

La plus importante station balnéaire du Nicaragua est bien modeste, mais c’est néanmoins la plus importante du pays, et surtout elle se développe et se modernise, ses infrastructures accueillent de plus en plus de touristes, elle devient aussi une escale de croisière, il est vrai que son cadre est bien agréable…

Suite NICARAGUA

L’île Ometepe, la laguna de Apoyo et las Isletas.

L’île de Ometepe :

L’île d’Ometepe est une excursion facile à faire au départ de la ville de Granada, la ville coloniale la plus célèbre du pays. Une île en forme de chiffre 8, avec deux volcans qui la domine. On peut y faire des activités sportives, mais pour notre part ce sera juste une petite visite touristique classique…

 la Laguna de Apoyo & Las Isletas :

C’est au départ de la ville de Granada que nous ferons cette excursion, elle nous emmènera d’abord vers la Laguna de Apoyo, un cratère d’origine volcanique devenu un lac, et ensuite une balade en bateau à moteur nous emmènera vers Las Isletas, ce chapelet d’îlots au large du lac Nicaragua.

Suite NICARAGUA

MASAYA : la ville / 2 volcans.

La ville de MASAYA :

Masaya se trouve dans la région touristique de Granada, c’est une ville de province à l’atmosphère authentique, c’est la région du pays la plus connue pour ses variétés d’artisanat. Peu de curiosités mais une balade agréable à la découverte de son ambiance…

Les volcans : Masaya, Cerro Negro :

Au plus près du cratère du Masaya, vue sur son lac de lave et ascension pédestre du Cerro Negro jusqu’au cratère où un vent terrible souffle.

Suite NICARAGUA

Managua, Granada, Leon.

MANAGUA : quelques aspects de la capitale :

Managua, la capitale nicaraguayenne, n’a pas une image très touristique, et pour cause, la ville a été détruite en grande partie par le dernier tremblement de terre que la ville a subi. Depuis lors, elle a été reconstruite sans plan d’urbanisme très cohérent. Ses curiosités sont donc très limitées, alors faisons-en le tour…

  GRANADA « 1 », le Parque Colon et ses alentours :

C’est le cœur historique de la ville, le Parque Colon rassemble quelques uns des plus intéressants immeubles coloniaux ou historiques de la ville, dont la cathédrale. Y règne une atmosphère bien agréable, vivante, avec son animation et son charme évident.

GRANADA « 2 », Continuation de notre balade dans la cité…:

Dans la première partie consacrée à la plus jolie ville coloniale du Nicaragua, nous vous présentions le cœur de la ville, le Parque Colon, et ses alentours. On continue notre découverte en nous éloignant un petit peu du centre, de quoi compléter cette belle visite…

La ville de LEON (partie « 1 ») :

Dans cette partie nous faisons une balade dans le centre historique en partant de l’hôtel El Convento…

La ville de LEON (partie « 2 ») :

La partie « 2 » présente la Cathédrale Basilique de l’Asuncion, une maison coloniale, celle du docteur Luis DeBayle et une courte visite de l’église de la Recoleccion.

Suite NICARAGUA.

Nord Est / Mont Seoraksan et environs.

Danpung au Parc National de Seoraksan :

C’est sans doute le plus beau parc national de Corée du sud, il l’est d’autant plus à l’époque du « Danpung », ce qui signifie « le rougeoiement des érables », ces couleurs splendides de l’été indien coréen, l’occasion pour les habitants de profiter de balades à travers les jardins et la montagne. Sûrement l’un des plus beaux souvenirs « nature » de notre voyage !

Le temple de Naksansa et hôtel « SUN CRUISE » ! :

Dans le nord-est du pays, se trouve ce petit temple de Naksansa, l’un des rares temples coréens se trouvant en bordure de mer, nous allons le visiter. Notre étape du soir sera originale, car nous allons loger dans un faux… navire ! Bâti en haut d’une colline et semblant être prêt à tomber en mer, c’est sans doute l’hôtel le plus original du pays, et l’un des plus insolites au monde…

Le musée Haslla Art Modern :

Ce musée est situé sur la côte Est de la Corée du Sud près de la ville de Gangneung. C’est un surprenant musée en bordure de la mer du Japon, un parc musée qui est rempli de performances artistiques aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. Les propriétaires sont un couple de sculpteurs Coréens qui reçoivent régulièrement des artistes étrangers.

Retour Corée du Sud.

Patrimoines religieux et spirituels.

Les écoles confucéennes :

L’histoire coréenne est faite de cumul d’influences religieuses et sociales qui ont marqué le pays, parmi celles-ci, Confucius a lui aussi marqué son empreinte. Si de nos jours on ne pratique plus son culte, autrefois le pays était ponctué d’écoles d’enseignement confucéen. Voyons-en deux de ses plus intéressants témoignages…

Le temple de Haein-Sa:

Haein-Sa est peut-être le temple le plus sacré aux yeux des coréens, il se trouve sur tous les programmes de découvertes du pays, et c’est justifié, nous sommes ici sur un site incontournable, jugez vous même…

Le temple de Beopjusa :

Nous aurions pu y loger mais nous nous sommes contentés de le visiter, et ici aussi la visite ne nous a pas déçu, un bel ensemble composé de pavillons comme dans tous les temples visités, mais ici se trouve la plus grande statue de bronze du pays représentant Bouddha, c’est très impressionnant. Une autre représentation de Bouddha est également illustrée sur un rocher près du temple.

Le temple de Tongdosa:

Ce temple fait partie des plus connus du pays, sauvé de la destruction à plusieurs reprises, il a ressuscité à plusieurs reprises, et il est évident que le charme opère lors de sa visite, surtout à l »époque de notre visite, avec les couleurs d’automne et les fleurs qui l’ornementaient lors de notre passage…

Retour Corée du Sud.