Macédoine, 2013

au loin la ville d'Ohrid au bord du lac.

Au loin la ville d’Ohrid au bord du lac.

La capitale Skopje, la ville moderne :

Skopje avait l’image d’une ville sans charme, sans grand intérêt architectural… les autorités en étaient bien conscientes et veulent changer cette image. « Skopje 2014″ : c’est le nom de ce colossal projet de nouveau visage de la capitale. Dans la démesure, Skopje a fait fort, et les constructions rappelant la grandeur de l’Antiquité de l’époque d’Alexandre le Grand sont légion dans ce projet grandiose. La ville aura-t-elle son nouveau look pour 2014, il y a encore du travail !

Skopje, la vieille ville :

La capitale de la République de Macédoine n’est pas particulièrement séduisante, mais le visiteur curieux s’intéressera à la vieille ville, qui  surprend le visiteur par son ambiance orientale et le charme de ses vieux quartiers. Une promenade dans cette partie de de Skopje fut un régal, on vous invite à partager notre visite.

Tetovo, l’orient en terre Albanophone :

Tetovo est une ville sans charme située non loin des frontières de l’Albanie et du Kosovo, ici la vie n’est pas rose tous les jours, mais pour les voyageurs deux monuments d’inspiration orientale méritent notre attention, la Mosquée Peinte (ou Mosquée Bariolée) et l’ancien siège des derviches. Deux visites à ne pas rater !

De Mavrovo à Struga (via le monastère de Bigorski) :

Ce diaporama présente la partie Ouest de la Macédoine, ce pays si attachant. Partant du lac et Parc National de Mavrovo, nous partons vers Struga, situé en bordure du lac d’Ohrid, en passant par le beau monastère fortifié de St Jean Bigorski. Une belle région et de beaux paysages pour nos yeux de touristes.

La ville d’Ohrid :

Ohrid est le lieu le plus visité de la République de Macédoine, il est vrai que la cité située en bordure du lac du même nom est bien agréable ! Son centre historique a été classé par l’Unesco depuis 1973, elle possède d’estimables monuments religieux et une forteresse qui montre que la ville était déjà importante depuis des siècles. Après avoir été quelque peu oubliée au sortir de l’éclatement de l’ex-Yougoslavie, Ohrid revient en force dans les brochures touristiques et son succès est mérité.

 

Le monastère de Sveti naum :

Sveti Naum est un monastère situé à quelques enjambées de la frontière albanaise, à une trentaine de km d’Ohrid, posé sur la rive sud-Est du lac.
Une visite étonnante, non pas nécessairement pour le monastère lui même mais pour l’ambiance et les installations qui l’entourent. Cela  reste toutefois un agréable but d’excursion au départ d’Ohrid, lieu de villégiature en plein essor.

 

Les villes de Bitola, Prilep et hommage au chanteur Tosé Proeski :

Bitola, une ville oubliée…mais qui autrefois était très importante, l’une des plus importantes et influentes villes du monde de l’époque ottomane. De nos jours une ville délabrée qui néanmoins dégage un charme indéniable. Une balade dans le Corso et dans le quartier musulman nous le démontrera. Un petit arrêt à Prilep et un hommage au chanteur Tose Proeski complètent ce diaporama pas banal…

Berovo, les vieux villages et hôtel « Aurora Resort » :

Le sud-Est de la république de Macédoine n’est pas la région la plus visitée du pays, du moins par les visiteurs occidentaux. Nous sommes ici à quelques pas de la frontière bulgare, c’est ici que nous avons découvert de très vieux villages où le temps s’est arrêté… visites étonnantes… tout aussi étonnant dans cette région, la présence d’un des plus beaux et plus luxueux hôtels du pays, alors ne nous en privons pas….