Croatie, octobre 2013

Croatie, une vue sur Rovinj

Rovinj.

Le village médiéval de Groznan :

En Istrie on peut encore découvrir de charmants villages fortifiés dominant les vallées de cette contrée de Croatie. Ces villages ont vu leur population déserter depuis quelques décennies, mais les choses changent et s’inversent. De nos jours ces vieilles demeures sont très recherchées tant par les locaux que les étrangers, et les artistes en ont fait leur lieu de prédilection en saison estivale. Groznan en fait partie, il fait bon déambuler dans les ruelles escarpées de cette petite bourgade.

La petite ville de Porec :

Porec est une petite ville historique bien agréable, bien pourvue en infrastructures hôtelières de qualité. Son centre ancien permet de replonger dans les siècles passés, et sa basilique euprhrasienne, classée par l’Unesco, en est son trésor. Malgré une météo peu favorable le jour de notre visite, une promenade à Porec reste un moment bien plaisant.

Rovinj, le bijou de l’Istrie :

Son histoire et son tempérament marquent une forte influence italienne, et pour cause, Rovinj fut jusqu’en 1943 une cité italienne et s’appelait alors Rovigno. Un petit bijou que cette petite ville fortifiée s’avançant telle un navire vers les flots bleus de la Méditerranée. Rovinj ne pouvait qu’attirer les voyageurs de toute l’Europe, c’est d’ailleurs ce qui se passe, la ville est très visitée et son succès est légitime.