dans le térai récolte de riz

Népal 2

 Parc national de Chitwan (Teraï) :

DSC08945

Le parc National de Chitwan est situé dans le sud du Népal, dans une zone au climat subtropical, on y protège divers animaux, en particulier le rhinocéros (que nous n’avons hélas pas vus), les tigres (pas vus non plus…) et quantité d’autres races protégées. Nous ferons une balade à dos d’éléphants, puis une autre en pirogue, pour terminer par l’orphelinat des éléphants. Bien sympathique tout ça !

 Sauraha, un village Tharu dans le Teraï :

une maison tharu

une maison dans un  village Tharu

Dans la plaine du Teraï, située dans le sud du pays, se trouvent de nombreux villages Tharu, une ethnie locale venue autrefois de l’Inde. Les villages où le temps passe au rythme des saisons et des ressources agricoles. Une vie simple et proche des éléments de la nature.

 Du Teraï vers Pokhara et le lac Phewa :

Après un séjour dans la plaine du Teraï, nous revoilà partis à l’assaut des montagnes et cours de rivière pour nous diriger vers l’Ouest et la ville de Pokhara, la 3ème ville du Népal, située au pied du massif de la chaîne de l’Annapurna. Le temps n’était pas très clément, mais nous avons pu faire une promenade en barques sur le lac Phewa, serti dans son paysage de montagnes.

 

 Nagarkot & Dhulikel : balcons sur l’Himalaya !

Le Népal est connu pour posséder quelques-uns des plus importants massifs montagneux du monde, ils sont regroupés dans ce que l’on nomme l’Himalaya. Pour découvrir les sommets du pays, sans faire de trekking, il faut venir à Nagarkot et Dhulikel, deux localités où nous avons logé afin de voir de bon matin le lever de soleil sur des paysages inhabituels pour nos yeux d’européens.

Le temple de Changu Narayan. :

Situé un peu à l’écart des principales villes touristiques du Népal, ce temple est classé à juste titre par l’Unesco parmi les chef d’oeuvre du patrimoine mondial.
Un bel ensemble serein.

Sankhu, un village Newar :

Le peuple Newar est l’un des plus importants du Népal, il est orfèvre en matière de finesse architecturale, on retrouve cet art dans diverses villes du pays, mais ici nous sommes dans un village, où il fait bon flâner, et admirer à la fois la vie des habitants, et la richesse des éléments décoratifs qui définissent l’art newar.

Continuez le voyage avec : Népal 1.

 

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>