Madagascar : la région de Mahajunga

 La ville de Mahajunga & Le Cirque Rouge :

Découverte de la ville de Mahajunga. Nous faisons une balade en pousse-pousse jusqu’au quartier portuaire. L’après-midi, nous visitons le superbe site du Cirque Rouge.

La plage d’Antsanitia :

A 16 km de Mahajunga, après un parcours sur une piste cahoteuse, nous arrivons à une superbe plage.  Un hôtel, l’Antsanitia Resort, domine un superbe site.

Excursion sur l’île de  Katsépy :

Nous faisons, au départ de Mahajunga, une excursion jusqu’à la presqu’île de Katsépy. Nous avons embarqué sur une pirogue à voile (motorisée) pour nous y rendre. Nous n’imaginions pas y trouver un site naturel extraordinaire, qui peut rivaliser avec des sites bien plus connus dans le monde.

 

 

 

Madagascar : la région de Diégo Suarez

La ville de Diégo-Suarez & les « 3 Baies » :

Diaporama sur la ville de Diégo-Suarez. Un brin de  la nostalgie y règne  avec une ambiance coloniale désuète. Découvrons ensuite les jolis paysages maritimes des « 3 baies » : un but d’excursion.

Montagne d’ Ambre & Tsingy rouges :

La région de Diego-Suarez offre de beaux sujets d’excursions. En l’occurrence la Montagne d’Ambre, mais surtout un site naturel de toute beauté, étourdissant, fragile, aux couleurs chatoyantes et chaudes : les Tsingy rouges.

De Diégo-Suarez à Ankéfy via l’Ankarana :

D’une cité balnéaire à une autre, d’une côte à une autre : partant de Diego- Suarez, ville portuaire aux airs de nostalgie, à Ankéfy, petit port balnéaire, nous traverserons de charmants paysages.  Vers Ankarana, nous ne résisterons pas à nous arrêter dans un village, c’est le jour du marché !

 

Madagascar : Nosy Komba, Nosy Tanikély, Nosy Be

Nosy Komba & Nosy Tanikély :

Diaporama des deux îles proches de Nosy Be. Sur la première, nous visiterons un hameau avec ses vendeuses de dentelles et broderies ainsi qu’une réserve de lémuriens.
Sur la deuxième, ce sera un avant-goût du paradis, un moment de détente en bordure de l’océan indien avec ses eaux bleues turquoises.

Nosy Be :

Nosy Be est l’île la plus touristique de Madagascar. Elle offre bien plus d’authenticité que ne laisse imaginer son image parfois ternie par le tourisme dit « sexuel » qui a quelque peu dénaturé la réputation de l’île.

Madagascar : Morondava et les baobabs

La ville de Morondava :

La ville de Morondava est une ville portuaire importante. On y trouvent de nombreux pêcheurs dont nous visiterons un hameau. Nous logeons dans le plus bel hôtel : le « Palissandre Côte Ouest ».

Les baobabs :

Diaporama illustrant la zone des célèbres baobabs de la côte Ouest de Madagascar. C’est une des régions les plus visitées du pays, ses paysages sont caractéristiques.

Cameroun 1, octobre 2007

 Kousseri, Goulfey et Waza :

Le parc National de Waza, le plus grand parc protégé animalier de l’Afrique de l’Ouest, les chefferies de Goulfey, le village frontalier de Kousseri, près du Tchad.

Cameroun nord,  de Mora à Pouss :

Les cases-obus de Pouss, lac Mora, pêcheurs aux filets.

Cameroun nord, de Maroua à Rhumsiki :

Les fabuleux paysages de la région de Rhumsiki, pitons volcaniques et villages pittoresques.

Cameroun nord, la région de Garoua :

La région de Garoua, l’île au damians, villages et fêtes, folklore traditionnel dans le Nord Cameroun.

Continuez votre voyage avec : Cameroun 2.

 

Cameroun 2, octobre 2007

Ngaoundéré fin du Ramadan :

Les fêtes commémorant la fin du Ramadan chez le Lamido. Lamidat de Ngaoundéré, Nord Cameroun.

Ngaoundéré fantasia :

Diaporama des fêtes de fin du Ramadan, fantasia, Nord-Cameroun.

Le train Ngaoundéré / Yaoundé :

Le train qui relie Ngaoundéré, la grande ville du nord, à Yaoundé, capitale du Cameroun.

Cameroun Ouest.

Nous sommes maintenant dans l’ouest du pays, vers la frontière du Nigeria, une région où l’on parle l’anglais, et moins le français (30% de la population totale du pays est anglophone). La région de l’Ouest est caractérisée par la luxuriance de la végétation et des paysages plus montagneux, nous approchons d’ailleurs du sommet du pays, le volcan du mont Cameroun, dépassant les 4000 mètres de hauteur. C’est aussi une région de cultures importante : bananeraies, ananas, papayers, etc

Continuez votre voyage avec : Cameroun 1.

 

 

 

 

Cap Vert, avril 2006

Les îles de Santiago, de Fogo, de Sao Vicente, de Sao Antao.

Ile de Santiago.

 Praia, Cidade :

La ville de  Praia, la capitale du Cap Vert et l’ancienne capitale de Cidade, à l’Ouest de Praia.

Un tour de l’île :

Un tour de l’île, en voiture de location, à travers l’île sauvage de Santiago.

Ile de Fogo.

Le volcan Pico & Sao Felipe :

Le centre de Fogo et son  volcan Pico puis retour vers la capitale Sao Felipe.

Un tour de l’île :

Un tour de l’île, en voiture de location, à travers l’île volcanique.

Ile de Sao Vicente.

Le ville de Mindelo :

La ville de Cesaria Evora : Mindelo.

La plage de Sao Pedro :

Au sud et les alentours de l’hôtel Foya Branca.

Ile de Sao Antao.

Excursion vers Santa Antao au départ de Sao Vicente.

 

 

 

Cap Vert 2014 : Boa Vista

Varandinha au Sud

Varandinha au Sud

 Tour de l’île « Nord » :

DSC00541_1DSC00504_1

Boa Vista, une île très aride faisant partie de l’archipel du Cap Vert, nous faisons une excursion d’une demi journée pour voir les curiosités du nord de l’île et notamment sa « capitale » Sal Rei, une ville endormie au potentiel touristique restreint.

 

 Tour de l’île « Sud » :

 

Une autre excursion d’une demi journée vers le sud de l’île complète notre découverte des aspects naturels de Boa Vista, ici pas de grand site extraordinaire, mais l’espace, le calme, avant peut être un plus grand développement touristique. Il y a encore pour l’instant des endroits vierges à découvrir.

 

Hôtel Iberostar Club Boa Vista :

DSC00489_1DSC00472_1

Actuellement seuls 4 hôtels de standing international sont installés sur l’île de Boa Vista. Nous avons séjourné dans l’hôtel Iberostar, un bel hôtel dont l’atout le plus évident est sa vue unique, son panorama sur le paysage côtier de dunes, de mer, d’étendues vastes à perte de vue. Quant à l’hôtel lui-même, c’est une belle adresse de séjour, qu’il faut toutefois considérer comme 4 étoiles et non 5 étoiles, une belle architecture et une taille encore humaine,  deux fois moins de chambres que ses deux concurrents directs de la chaîne Riu.

 

Hôtel Riu Karamboa & Praia da Chaves :

DSC00890_1DSC00881_1

Voici l’un des plus beaux hôtels du Cap Vert, grand, certes, mais très agréable, d’une très belle architecture, beaux espaces, jardins superbes, piscine paysagère bien belle, et la qualité Riu. Seul petit reproche…un peu grand…mais le service est à la hauteur. Il n’a pas la chance d’avoir une situation géographique aussi fantastique que l’Iberostar situé un peu plus loin, mais il est sur une très belle plage et à quelques minutes de l’aéroport.